Abdourahman WABERI

Abdourahman WABERI, né à Djibouti, vit entre Paris et les États-Unis.

Il a enseigné pendant vingt ans à l’Université de Caen, avant de rejoindre l’université de Washington.

Il collabore au journal Le Monde. 

 

Le Pays sans ombre paru en 1994  est constitué de courts textes évoquant un pays terrassé par ses fièvres, ses famines et ses guerres. Il publie ensuite Cahier nomade en 1996 puis Balbala en 1998. Ces trois ouvrages constituent une trilogie sur son pays natal.

 

Ses derniers ouvrages parus sont :

* Passage des larmes (roman), éditions Jean-Claude Lattès, 2009

* La Divine Chanson (roman), éditions Zulma, 2015

* Mon nom est aube (poésie), éditions Vents d'ailleurs, 2016


Écrire commentaire

Commentaires: 0