Après des études de philosophie et de sciences politiques, Alexandre Kauffmann, reporter free-lance, a voyagé d’abord à Madagascar, où sur les Hauts Plateaux il écrit un premier recueil de nouvelles «Mauvais numéro  (Edition Arléa, Prix Alexandre Vialatte 2001). Puis au Mozambique, d’où son premier roman tire son origine Le Faux -Fuyant (Edition Arléa).  Ce sera ensuite Bangkok où il s’intéressera à des routards d’une sorte particulière,  qui donnera Travellers publié  par l’éditeur Des Equateurs. En 2018, il publie un récit sur les victimes d’overdose Surdose aux Editions Goutte d’Or.

 

Cette année parait en mai 2021 chez le même éditeur un roman au titre explicite  La mythomane du Bataclan. Le Monde évoque "l'autopsie d'une arnaque où le journaliste nous entraîne dans un récit où le vrai et le faux se livrent une valse troublante".