Venue à la littérature par la poésie, dont plusieurs de ses œuvres ont été remarquées, parmi lesquelles « Tambours frappés à mains nues » en 2008 lui a valu d’être lauréate du prix d’édition poétique de la Ville de Dijon en 2009,   Gaëlle Josse a publié depuis 2011 huit romans, chez l’éditeur Autrement d’abord, puis chez Blanc-sur Noir-Notabilia qui ont reçu des prix dont le Prix de littérature européenne, Prix des Rotary Clubs francophones, prix de l’Académie de Bretagne.

Cette année, pour son huitième roman et quatrième publié chez Notabilia, « Ce matin-là », Gaëlle Josse s’attaque avec finesse à un sujet grave la dépression dans le milieu professionnel.