Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet est une historienne reconnue, spécialiste de l'histoire des femmes.

 

Militante historique de la cause féministe, elle participe dans les années 1970 au MLF (Mouvement de Libération des Femmes) et à la fondation des « Gouines rouges ». 

 

Dans son livre Adieu les rebelles! (Flammarion, 2014), elle a marqué son opposition au mariage pour tous, le signe selon elle de l'échec de la contre-culture homosexuelle. Elle a récemment co-signé un appel avec Jacques Delors, Sylviane Agacinski et Lionel Jospin dans Libération pour que le Président de la République interdise les mères porteuses. Elle a publié Simone de Beauvoir et les femmes chez Albin Michel.



Marie-Jo a vingt ans en 1970. Elle entre en prépa littéraire au lycée Claude Monet, quand, au sous-sol de la librairie Maspero, elle tombe sur un numéro du Torchon brûle consacré à la libération des femmes. C’est une révélation.

Si elle ignore tout du féminisme, Marie-Jo fut un « garçon manqué » ; elle sait déjà qu’elle est attirée par les femmes. Bientôt, elle se rend à une A.G. du M.L.F., et elle y rencontre la grande animatrice Monique Wittig : « Je suis attirée comme un aimant par ce petit groupe de femmes qui ne ressemble à rien de ce que je connais. Qu’est-ce que je cherche ? Je ne sais pas. Je me laisse faire, confiante, reconnaissante. »

 

Un livre sans complaisance, riche en portraits et en révélations. Au nom de la vérité. Au nom de l’histoire.