Emmanuel de Waresquiel

Emmanuel de Waresquiel est ancien élève de l'Ecole normale supérieure, docteur en histoire. Il a été professeur à l'Ecole pratique des hautes études.

Il est considéré comme l'un des meilleurs historiens du premier XIXè siècle. Il a écrit des biographies remarquables : Le Duc de Richelieu (Perrin), Talleyrand, le prince immobile (Fayard), Fouché, les silences de la pieuvre (Taillandier-Fayard). Son récit Juger la reine consacré au procès de Marie-Antoinette et dressant un portrait collectif des jurés de ce procès se lit comme un roman.

Son très inspiré "journal d'un historien" publié récemment chez L'Iconoclaste  sous le titre Le temps de s'en apercevoir a reçu le Prix des Deux Magots.

 

Lu dans la revue Histoire, octobre 2016 : Emmanuel de Waresquiel Entre deux mondes - portrait signé Juliette Rigondet 

A propos de ses biographies :  "Pourquoi des êtres si noirs, avec tant de sang sur les mains ?", il a répondu "Parce qu'il n'y a pas plus beau pari intellectuel que de travailler sur quelqu'un qui vous est étrange, sinon étranger"